Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Vous, Seigneur qui venez dans la misérable auberge que je suis ! Soyez béni à jamais !(Ste Thérèse d'Avila-Vie 22,17)

Contempler une personne ?

ctpl.person.JPG
…ce sera par exemple, admirer le génie de ses réponses,
son intelligence dans ses choix, ses goûts originaux ou raffinés,
sa sensibilité vive ou délicate, sa beauté unique…

Ce regard contemplatif exige une certaine distance
qui donne à l’autre toute la liberté d’être lui-même.
Un regard contemplatif est naturellement empreint d’un grand respect.
Il porte à aimer, à offrir en retour une altérité
qui se veut complémentaire ou de soutient, sans jamais s’imposer.
Un regard contemplatif ne prend pas, mais s’ouvre à autrui en toute bienveillance.
Pour entrer dans cette perspective, il est possible de chercher à considérer le prochain
avec les yeux de Dieu le Créateur,
qui est si heureux pour chacune de Ses créatures,
puisqu’il l’a créée de façon tellement unique au monde…
Contempler près d'un berceau